LA TAPISSERIE D'AUBUSSON AU XXème SIECLE

Publié le par Mairie

La tapisserie d’Aubusson au XXème siècle

 s’expose à l’hôtel de ville jusqu’au 30 septembre.

Grâce à des prêts du Mobilier national, de l’ENSA, de la mairie, d’ateliers et de collectionneurs privés, l’exposition estivale présente des tapisseries mais aussi du mobilier, des cartons, des tapisseries de siège tous témoins de l’histoire de la tapisserie au XXème siècle.

Les signatures d’artistes prestigieux soulignent l’intérêt que Lurçat, Gromaire, Hilaire, Saint-Saens, Borderie, Prassinos ou Tourlière ont porté au milieu du siècle dernier à une expression artistique à part entière.

La salle de la bourse du travail est consacrée à l’après guerre, la salle du Conseil municipal accueille des œuvres plus récentes et la salle des mariages fait la part belle à des œuvres signées par Delphine Bureau-Chigot.

 

 

   

    "Le quatuor " de Camille Hilaire                                                     Paravent

        Collection Mobilier national                                                    Collection ENSA

 

     

        Carton de Marcel Gromaire                           Tapisserie de Delphine Bureau-Chigot

               Collection ENSA                                                            Collection privée

   

             Détail tapisserie de siège                         Tapisserie d'après un dessin d'enfant

                    Collection ENSA                                                      Collection ENSA

   

                  Tapis Tuftés                                                Détail du "Matin" de Saint Saens

                                                                                              Collection Mobilier national

 

 

                                        Mobilier (tapisserie de siège), cartons et tapis de savonnerie

                                                            Collection Ensa et collection municipale

 

 

 

 

 

 

Publié dans mairie-aubusson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article